Vendargues-BoisStAntoine

Lou Bosc de Sant Antony à Vendargues
(vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus)
Située à sept kilomètres au nord-est de Montpellier, Vendargues s'enorgueillit de posséder la plus grande cave coopérative de l'Hérault, dont la qualité des produits est largement reconnue au delà du Languedoc-Roussillon
Au 13ème siècle, le bois de Saint Antoine faisait partie d'un grand domaine appartenant à un ordre militaire et hospitalier dit des Antonins, qui était réputé soigner le mal des ardents (ergot de seigle) et avait fondé un hôpital avec sa ferme-commanderie et sa chapelle près du pont sur la Cadoule, sur le bord du chemin des pèlerins, devenu de nos jours la Nationale 113
Le bois de St Antoine leur avait été donné par le Roi Louis IX -dit Saint Louis- et était resté depuis ce temps-là une terre noble, c'est-à-dire ne payant pas l'impôt de la Taille royale...
Le site possède un immense parking gratuit visible depuis la route entre la RN113 et le rond-point de l'entrée de Castries, il est accessible en prenant la petite route perpendiculaire identifiable par le panneau "la Cadoule"
En sortant du parking, nous prenons à droite puis à gauche pour traverser le pont qui est devant nous
Nous longeons sur notre droite tout un ensemble de tables de pique-nique à l'ombre des arbres
Nous prenons ensuite le chemin sur notre droite
300 mètres plus loin, nous apercevons des grands enclos pour chevaux, nous prenons le premier chemin sur notre gauche
70 mètres plus loin, nous apercevons une barrière sur notre gauche, nous la franchissons
De toutes façons, on ne peut pas faire autrement, notre chemin est barrée quelques plus loin

110 mètres plus loin, nous prenons à droite et à gauche 370 mètres plus loin

Notre chemin serpente très agréablement dans le bois

Pour se repérer c'est facile car nous sommes sur un parcours sportif, il suffit donc de suivre les panneaux indiquant des exercices à faire, de plus il y a des bancs tout le long

Au bout de 600 mètres, le parcours sportif part sur la droite mais nous continuons tout droit sur une trentaine de mètres puis nous prenons à gauche le petit chemin herbeux

Au bout de quelques mètres, nous prenons de nouveau à gauche (de toutes façons en face ce sont des champs) et nous longeons le bois 
260 mètres plus loin, nous arrivons sur une petite route bitumée que nous prenons par la droite
Nous avons parcouru quasiment 2 kilomètres depuis notre départ
400 mètres plus loin, nous restons sur notre route et 150 mètres plus loin, nous prenons à gauche
Devant nous se déroule le ruban (très) bruyant et (très) remuant de l'autoroute
380 mètres plus loin, nous continuons tout droit
idem 100 mètres plus loin
Nous continuons notre agréable (et moins bruyant !) chemin sur 500 mètres, puis nous prenons à gauche
Pour se repérer c'est facile, nous sommes juste devant le portail d'une entreprise paysagère
Nous continuons sur 370 mètres où, à la croisée d'un autre chemin, nous restons tout droit et nous passons entre des chênes
80 mètres plus loin, nous prenons le petit chemin sur la droite et nous longeons les oliviers
200 mètres plus loin, nous arrivons sur une route, que nous longeons par la gauche
Attention : prudence, car il s'agit d'un axe assez fréquenté et, de plus, il n'y a absolument aucun aménagement pour les piétons
Juste avant le rond-point, nous prenons la première route qui est à notre gauche, un chemin bitumé, nous sommes sur le chemin de Saint-Antoine

Nous le suivons sur 1.150 mètres, nous arrivons alors en vue d'un chemin bitumé, nous le prenons par la droite, il nous ramène directement sur le pont du début de notre balade, puis à notre parking qui est à 350 mètres de nous

Voilà une bien agréable balade familiale variée de 6 km très sympa car elle comporte des parties de sous-bois très ombragées, tout en étant variée par les paysages... et surtout, elle est à deux tous petits pas de Montpellier et très facilement accessible par la bretelle de sortie "Vendargues" de l'autoroute A709 !

Attention : cette balade que nous vous proposons est le résultat de nos reconnaissances, elle n'est pas (ou peu) balisée...