Nous rencontrons régulièrement des nouvelles plantes, cette rubrique est donc évolutive

Cliquez sur les images pour les agrandir

Ail rosé

Plante vivace qui pousse dans les vignes, les champs, les prés secs ou le bord des chemins, surtout dans le Midi, son nom vient du celtique 'all' (chaud), allusion aux vertus et propriétés de ces végétaux

Ancolie commune

Initialement cultivée dans les jardins, elle s'en échappe bien souvent car elle s'est habituée à nos sols calcaires et ses besoins en eau sont limités, elle s'épanouit de mai à juillet et ses fleurs généralement bleues peuvent être roses, pourpres ou violettes, parfois blanches

Aphyllanthe de Montpellier

Poussant sur des coteaux secs calcaires ou marneux, cette espèce méditerranéenne se reconnait à ses fleurs bleues à 6 pétales par 1-3 en petite tête entourée d'écailles roussâtres, son nom signifie en grec "fleurs sans feuilles"

Aristoloche arrondie

Plante herbacée vivace de 20 à 60 centimètres de hauteur qui pousse dans les prés et lieux pierreux de la région méditerranéenne, elles étaient employées dans l'antiquité pour activer l'accouchement et en faciliter les suites

Asphodèle

De très grande taille, puisque sa tige peut atteindre facilement un mètre cinquante, elle commence à pousser vers la fin mars, sortant alors de terre en laissant pousser au centre une tige drue de fort diamètre couverte de fleurs étoilées blanches

Astérolide épineux

Plante qui fleurit de mai à juillet dans les friches méditerranéen et qui se reconnait à ses feuilles alternes ou en rosette, de forme simple, entière et à ses fleurs en capitule, de couleur jaune

Bourrache

Originaire de Syrie, elle apprécie les sols calcaires et plutôt pauvres et prospère en plein soleil, sa tige épaisse, rameuse et velue, s’élève en général à près de 60 cm, ses fleurs éclosent de mai à septembre

Bruyère à fleurs nombreuses

Très courante sur le littoral méditerranéen, elle se reconnaît à ses fleurs rose intense portées par un pédicelle très fin et ordinairement plus long que la corolle, elle aime nos rocailles de garrigue bien orientées au soleil et fleurit de juillet à décembre

Cade

C'est un petit arbre ou un arbrisseau très fréquent en région côtière méditerranéenne (du Maroc à l'Iran), où il est l'une des plantes caractéristiques des garrigues et des maquis car il apprécie les lieux arides, rocailleux, sur calcaire ou sur sols acides

Campanule raiponce

Initialement introduite comme plante ornementale pour les jardins de fleurs, elle a bien vite pris la clé des champs car elle est très rustique et peu exigeante, elle aime le soleil et nos sols calcaires ne la rebutent pas, ses clochettes apparaissent de mai à août

Chardon marbré

Facilement reconnaissable à ses feuilles vertes marbrées de blanc, on dit que Marie aurait caché Jésus sous un bosquet de chardons pour échapper à Hérode, lui donnant le sein, quelques gouttes de son lait sont tombées sur les feuilles, d'où les nervures blanches

Chardon noirâtre

Plante méditerranéenne de sol sec et pierreux aux feuilles alternes, de forme lobée, découpée et dont les fleurs sont en capitule, de couleur rose

Chèvrefeuille des bois

C'est une liane arbustive aux fleurs très odorantes qui s'adapte à tous les sols et supporte toute exposition, même peu ensoleillée 

Son nectar peut être butiné par des insectes munis d'une longue trompe et donc pas par les abeilles

Ciste cotonneux

Poussant sur les terrains caillouteux arides, il doit son nom à l’aspect de ses feuilles couvertes d’une feutrine végétale et à ses fleurs roses, observables d’avril à juin, qui font penser à du crépon, sa germination est favorisée par le feu, il repousse très vite après un incendie

Clématite des haies

Cette plante grimpante très longue (de 1 à 30 m de développement linéaire), plus ou moins velue, très ramifiée, couvre les buissons la supportant, elle fleurit de juin à août/septembre et ses fleurs sont blanc-jaunâtre

Coquelicot

Fascinant par sa belle couleur rouge vif, il a été très souvent considéré comme une mauvaise herbe et banni de nos champs par l’emploi de pesticides, il se satisfait d'une exposition ensoleillée et d'un sol plutôt sec, son pollen est le mets favoris des abeilles et des bourdons

Coronille

Adorant les sols pierreux, calcaires et secs, elle se plait sur le pourtour méditerranéen, où on trouve dès le printemps ses fleurs jaune vif sur les rocailles et dans les talus, en massif étouffant la végétation existante, elle attire les pollinisateurs qui s'en délectent

Cupidone bleue

Elle aime le plein soleil et les sols secs, légers, caillouteux et calcaires et s'épanouit donc dans la garrigue, les pelouses sèches et en bord de chemin, la légende veut qu'elle était utilisée autrefois pour la préparation de philtres d'amour, d'où son nom

Cynoglosse

Poussant dans les zones tempérées de l'Europe, de l'Asie et de l'Amérique du Nord, principalement sur des versants rocailleux, des terrains incultes et aux bords des chemins, elle est utilisée en homéopathie pour le traitement de la toux et contre la diarrhée

Dame de onze heures

Fleur caractéristique du pourtour méditerranéen qui fleurit d’avril à juin durant trois à quatre semaines, elle ne s’ouvre qu’avec la lumière du soleil haut (soit vers onze heures) et se referme au coucher du soleil, d’où son surnom

Dorycnium hirsutum

Appelée également "Pied de coq" en référence à la forme de ses graines, c'est une plante typique du pourtour méditerranéen où elle pousse dans les garrigues, le maquis mais aussi sur les zones littorales et dans les éboulis, elle fleurit en fin de printemps et en été

Euphorbe

Plante au port buissonnant érigé ou étalé selon les variétés, atteignant au maximum 1,20 m de hauteur, ses feuilles sont ovales, d'un vert glauque et la floraison a lieu de mai à juillet, ses tiges contiennent un latex irritant quand on les casse pour la peau et les muqueuses

Ficaire

C'est l’une des premières fleurs que l'on voit apparaître au printemps, sa floraison éphémère a en effet lieu dès février, on lui donne aussi le nom d'herbe aux hémorroïdes en référence à ses tubercules qui évoquent ces renflements de veines anales

Filipendule vulgaire

Contrairement aux autres filipendules, cette rhizomateuse se plaît sur des terrains plutôt secs et ne se prête pas à la culture en zone humide, ses petites fleurs blanc crème sont portées en partie terminale d’élégantes tiges garnies d’un feuillage finement découpé

Genêt scorpion

Reconnaissable par ses nombreuses épines, il peut atteindre une taille d'1m50, on le retrouve dans la garrigue, au bord des sentiers et dans des milieux très ensoleillés, ses petites fleurs jaunes fleurissent d'Avril à Mai ou plus tôt dans certaines régions

Glaïeul des moissons

Egalement appelé Glaïeul d'Italie,il est très sensible à la pollution et aux pesticides, sa présence dans les champs montre que les terres n'ont pas été arrosées de pesticides depuis quelques années

Grémil ligneux

C'est un sous arbrisseau buissonnant, ramifié, à l'aspect tortueux, qui pousse sur les coteaux rocailleux calcaires, secs et arides du pourtour méditerranéen et peut atteindre 50 cm de haut et qui est utilisé comme contraceptif féminin en Afrique et en Inde

Herbe de Saint-Philippe

Très commune en Corse, répandue depuis des temps très reculés par la culture dans toute l'Europe, elle pousse sur sols secs à assez secs, dans les friches, les bords de chemins, sur les dalles rocheuses et sur les rochers

Ipheion ou Etoile de printemps

Adorant le plein soleil ou la mi-ombre, ses touffes forment un tapis étoilé dès le début du printemps, avec l'arrivée de l'été, les feuilles jaunissent et disparaissent jusqu'à l'automne suivant, elle dégage une vague odeur de miel très agréable, en particulier pour les abeilles !

Iris d'eau

Il se plaît dans les fossés, les berges de points d'eau douces et stagnantes (présent à la source du Lez), son élégante floraison de couleur or se remarque sous le soleil du printemps, plante vivace rhizomateuse semi-aquatique, elle peut atteindre 1 mètre de haut

Iris des garrigues

On rencontre surtout dans les garrigues, dans des lieux exposés au soleil,à la fois herbeux et caillouteux, son rhizome adhère fortement sur des dalles de calcaire plates et y retient la terre, il est également très cultivé dans les jardins

Iris maritime

D'une hauteur moyenne de 30 à 70 cm, c'est une plante qui pousse souvent en nombre dans les prés humides, les marais salés des zones littorales calcaires du sud et du sud-ouest de la France et qui fleurit de avril à juin, ses fleurs sont violettes ou bleues et inodores

Laurier-tin

Très fréquent dans notre région méditerranéenne, ses feuilles sont persistantes, ses fleurs (floraison de novembre à avril) sont blanches en corymbes serrés mais ses fruits avant maturité sont toxiques, l’ingestion entraînant des troubles digestifs importants

Lentisque pistachier

Poussant tout autour de la Méditerranée, aussi bien en plein soleil qu'à l'ombre, dans n'importe quel sol, du plus pauvre au plus asphyxiant, et même en situation aride ou en front de mer, ce bel arbuste est également connu pour sa résine ambrée très aromatique

Lin campanulé

Jolie petite plante jaune vif fleurissant de mars à mai, il est visible sur toute la région méditerranéenne dans les garrigues et les coteaux calcaires et pousse en touffes

Lin ligneux

C'est une plante que l'on rencontre dans les pelouses, les prés secs et endroits rocailleux, formant des touffes de tiges aux feuilles alternes linéaires à une seule nervure, ses fleurs sont roses ou blanches et sa floraison est fugace

Lin de Narbonne

Plante des coteaux secs de la région méditerranéenne, elle se distingue par ses jolies fleurs bleues, très grandes, elle peut atteindre 50, voire 60 centimètres et fleurit de mars/avril à juillet

Lotier commun

Appelée également Sabot-de-la-mariée ou Cornette, c'est une très jolie petite fleur mellifère très appréciée de la faune locale (abeilles, papillons,...) dont la forme cylindrique se termine par un bec rappelant celle d'un sabot, une plante qui fleurit de mars/avril à juillet

Marguerite de la Saint-Michel

Appelée Œil-du-Christ, cette plante vivace et robuste est une espèce protégée au niveau national qui aime le soleil et les sols calcaires, sa floraison s’étale d’août à octobre et elle aurait des vertus cicatrisantes, ses feuilles sont quant à elles utilisées contre l'angine

Millepertuis commun

Avec un port dressé de 30 à 90 cm de hauteur, à feuilles simples et entières portant souvent des glandes translucides contenant des huiles essentielles, son nom (millepertuis = mille trous) vient de son apparence de petits trous perforant la feuille

Mouron bleu

Vivace, elle adore le soleil et fleurit de juin jusqu'aux gelées, abondante dans nos pelouses méditerranéennes, elle est cependant très discrète en raison de sa petite taille et de son port couché, mais c'est une plante toxique pour un grand nombre d'animaux domestiques

Muscari à toupet

Plante poussant dans les prés secs, les vignes et près de murs bien exposés en Europe centrale et méridionale, en Asie du sud-ouest (Chypre, Turquie, Iran, Israël, Liban...) et en Afrique du Nord, son nom vient du latin botanique formé sur "musc" à cause de l'odeur de ses fleurs

Muscari à grappe (ou muscari raisin)

Typique de la région méditerranéenne, sa floraison, entre mars et mai, annonce le début du printemps, on le trouve habituellement en pleine garrigue et dans tous les lieux secs, d'une hauteur de 20 à 40 cm de haut ses fleurs sont bleu très foncé réunies en grappe serrée

Narcisse blanc (ou narcisse du poète)

Elle se plait tout particulièrement sur le plateau de l'Aubrac ou dans le Jura mais on en trouve également dans notre région, bien évidemment dans les zones humides (sur les bords du Lez par exemple) où ce cousin de la jonquille fleurit en avril et mai

Nigelle de Damas

Communément appelée "cheveux-de-Vénus", cette douce fleur est originaire de Syrie, on la trouve dans le Proche-Orient et sur le pourtour de la Méditerranée dans les friches et au gré des jardins, elle est très appréciée des abeilles

Ophrys araignée

Très présent sur nos sols calcaires, dans les pelouses sèches, les lisières, garrigues et talus, elle imite le corps d’un insecte pour l'attirer à lui et assurer sa reproduction en se faisant transporter le pollen vers une autre fleur Attention : espèce protégée à la cueillette interdite

Ophrys bourdon

Idem Ophrys ci-dessus, et attention là aussi : la cueillette de cette espèce protégée est également interdite


Orchis pyramidal

Très présente dans le centre et le sud de l'Europe, elle colonise les sols calcaires, les pelouses, les prairies sèches et bien exposées et les talus, elle ne possède pas de nectar, l'attirance des papillons pour cette dernière est donc un leurre

Pastel des teinturiers

Fleurissant d'avril à juin, elle atteindre 1.50 m sur les sols secs, les friches, les bords de chemins, les dalles rocheuses, les rochers et les pelouses méditerranéennes, elle a été utilisée comme plante médicinale et tinctoriale par les Grecs et les Romains de l'Antiquité

Pavot somnifère

Originaire du bassin méditerranéen, on peut parfois le retrouver dans des cultures ou des terrains vagues, il est utilisé dans des préparations pharmaceutique pour fabriquer la morphine et la codéine. Attention : il peut être mortel !

Petite-centaurée

Son nom vient du grec taureion, les centaures étaient considérés comme férus en médecine, on retrouve donc des traces de l'usage médicinal de la petite centaurée jusque chez les disciples d'Hippocrate (5ème et 4ème siècle av. J.-C.)

Phalangère à fleurs de lys

Dressée jusqu'à 80 cm, poussant dans les endroits ensoleillés et sur sol calcaire, cette gracieuse vivace se reconnait à ses grandes grappes de fleurs blanches en forme de trompette au-dessus de feuilles gris-vert longues et étroites, elle fleurit abondamment au printemps

Pois de senteur

Il suffit d'une graine posée par le vent sur un sol ordinaire et ensoleillé pour que cette plante -naine ou grimpante- au doux parfum suave et musqué et aux fleurs gracieuses comme des nuées de papillons naisse et pousse très rapidement

Pois vivace

Bien qu'il soit sans parfum, il est apprécié pour sa longue floraison colorée en été, c'est une liane à port rampant qui est d’une grande robustesse, contrairement à son air fragile, qui pousse sur tous les types de terrains, même calcaires

Romarin

Poussant à l’état sauvage sur tout le pourtour méditerranéen dans les garrigues arides et rocailleuses, sur terrains calcaires, il était l’objet de nombreuses mentions historiques et légendaires, cette herbe aromatique est utilisée dans toutes les fêtes, nuptiales ou funéraires

Sainfoin

Vivace d'environ 70 cm de hauteur poussant dans les zones en friches ou les prairies peu fertiles des zones tempérées, il très apprécié par les éleveurs d'ovins, de bovins et de chevaux car il est digeste, les apiculteurs l'utilisent pour ses vertus mellifères

Salsepareille

Adorant nos terrains secs de garrigue et de maquis, c'est une liane dotée d’épines acérées avec des fruits en forme de baies, petits et globuleux comme des groseilles, mais hautement toxiques, elle est le mets préféré des Schtroumpfs !

Salsifis blanc

Très présent dans notre garrigue, il aime les sols calcaires et argileux et apprécie le plein soleil, exposant d'avril à juin une jolie fleur violet-foncé juchée sur une tige de 50 à 100 cm, il a pour particularité de ne s'ouvrir que quelques heures en fin de matinée

Sauge fausse verveine

On la trouve à l'état naturel dans le bassin méditerranéen, dans des terrains secs et ensoleillés, elle peut se cultiver au jardin pour attirer les insectes car comme toutes les sauges elle est mellifère et, de plus, n'aura besoin d'aucun arrosage

Sauge des prés

Bien qu'adepte de prairie calcaire, on la rencontre parfois sur d’autres types de sol, indigène, mellifère, tolérante et ornementale, c’est une plante accommodante, indiquée particulièrement en culture pour qui veut un jardin naturel et favorable à la biodiversité

Scabieuse des champs

Cette jolie fleur à corolle en tube et à 4 lobes formant un petit capitule bleu violet fleurit de mai à octobre dans les prairies, talus, bords des chemins,... sur sol calcaire, au soleil ou à mi-ombre, et se montre particulièrement résistante à la sécheresse une fois bien en place

Tamaris

Il se plaît au soleil et tolère les embruns salins, tout comme il supporte très bien le vent : c'est donc "la" plante par excellence de notre région, sa floraison s'étale de mai à septembre et sa couleur est dans les différents tons de rose plus ou moins foncé (ou parfois blanc)

Thym

Très répandu sur les rocailles de tout le sud de la France, il a besoin de soleil pour se développer, il agrémente de nombreux plats de la cuisine française (il est également vendu séché), les grillades de viandes et de poissons ou en infusion pour ses vertus digestives

Trèfle des prés

Plante de prairies, bois clairs, friches, talus, cultures, il améliore la qualité des sols (apport de nitrates) et sert d’engrais vert, autrefois utilisé pour le fourrage du bétail, ses feuilles et ses fleurs sont comestibles, de plus il a des propriétés diurétiques et dépuratives

Véronique douteuse

Plante vivace aux jolies grappes de fleurs bleu lilacé, elle se multiplie par divisions de ses tiges souterraines et il n'est pas rare de trouver de nombreuses touffes fleuries voisines les unes des autres dans les endroits secs, les pelouses, les coteaux et même dans les bois clairs

Vesce printanière

Plante grimpante aux nombreuses variétés, elle se sert des autres herbes comme support et a comme particularité la faculté de fixer l’azote atmosphérique dans le sol tout en le protégeant de la battance des pluies, on la confond souvent avec le pois de senteur

Vipérine commune

Peu agréable au touché à cause des poils piquants (mais non urticants) qui recouvrent sa tige, cette plante familière des terrains secs attire plus les papillons que les vipères ! Avec un peu d’imagination, ses fleurs ressemblent à des mâchoires ouvertes de vipères, d’où son nom

D'autres plantes et fleurs sont à venir, comme par exemple cette minuscule Véronique petit-chêne...