LesMatelles-TourdeVias

La tour de Vias aux Matelles

Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus

Livre d'histoire

Le nom des Matelles vient de la langue occitane, « las Matèlas », où le radical « mata » signifie touffe, buisson, groupe d’arbres

La zone est occupée depuis le néolithique

Le centre historique du village est de style médiéval, en effet, la première citation de la commune se trouve dans un extrait du cartolaire de Maguelone du 12ème siècle qui la définit comme une communauté permanente

Au Moyen Âge, trois murs concentriques ont été érigés en fonction du développement progressif de la commune et un péage a également été établi

Des remparts ont été construits autour au 15ème siècle, mais ils n’ont pas résisté à une attaque des protestants (début du 17ème siècle) et l’église a été en partie détruite

Lorsque les protestants se sont retirés du village, les catholiques ont repris la main et ont reconstruit l’église et les remparts, ils ont également ajouté le clocher et l’horloge au-dessus de l’entrée près de l’église

Depuis, le centre historique a peu changé et visiter Les Matelles avec ses rues anciennes est comme faire un voyage dans le temps

Séparateur
Les Matelles Tour de Vias

Situé au cœur de la nature au pied du Pic Saint-Loup, le village médiéval des Matelles est blotti dans une verdoyante vallée contrastant avec le vert sombre des garrigues environnantes

Notre balade nous emmène, justement, de la vallée parsemée d'oliviers et de mûriers en pleine campagne jusqu'à la crête couverte de pins et de chênes verts, nous gratifiant de magnifiques points de vue...
Notre balade démarre du grand parking (gratuit) qui est juste à l'entrée du village quand on vient du Triadou par la route de saint-Mathieu-de-Tréviers (codifiée D17E3)

En sortant du parking, nous prenons à notre droite la traverse des Jasses

Au bout de 110 mètres, arrivé à son terme, nous prenons par la gauche la rue sur laquelle nous sommes, c'est l'Ancien Chemin du Triadou

30 mètres plus loin, nous arrivons sur la rue de la Calade, nous la prenons par la droite

Nous ignorons la rampe de la Palissade et le chemin des Combelles qui sont sur notre gauche, nous sommes désormais sur le chemin de Tabar

Au bout de 330 mètres, nous arrivons à une fourche, nous continuons sur le chemin de Tabar et ignorons donc la petite route de droite (qui est le chemin de l'Oliveraie)

Au bout de 150 mètres, nous arrivons face à un gros arbre et une vigne sur un chemin caillouteux, nous le prenons par la gauche puis de suite après nous prenons le chemin herbeux à droite

400 mètres plus loin, juste après avoir repéré un parking balisé sur la gauche (utilisé pour une randonnée dite "du bois de Lecque"), nous prenons le petit chemin qui est sur notre droite

Lors de notre cheminement, nous avons de très belles vues sur Notre-Dame des Champs et sur le Pic-saint-Loup 

Au bout de 220 mètres, nous prenons à gauche à la fourche

450 mètres plus loin, nous arrivons sur une route bitumée, nous la traversons et arrivons au bout de 160 mètres devant l'imposant portail de notre Notre-Dame des Champs

Cette bâtisse accueille une maison de retraite médicalisée de 61 lits pour personnes âgées dépendante, quelques sœurs y forment également une communauté

Juste à côté se trouve une ferme de 16 hectares cultivés en agriculture biologique

Nous prenons l'allée bitumée par la droite (nous tournons donc le dos aux bâtiments) et profitons de la beauté et de l'ombre de cette sympathique allée du mûriers

Au bout de 110 mètres, nous arrivons sur une route assez passagère

Nous sommes sur la départementale empruntée tout à l'heure avec notre véhicule, nous la traversons avec prudence pour aller sur le chemin carrossable qui est devant nous

Attention : la circulation peut être dense... et la limitation de vitesse pas respectée !

Au bout de 370 mètres, à la hauteur de la petite station d'épuration, nous prenons à gauche

Puis juste 50 mètres plus loin, cette fois nous prenons le petit chemin carrossable qui est à notre droite

Au bout de 260 mètres, nous ignorons le petit chemin à notre droite

Et 260 mètres plus loin apparaissent sur notre droite les ruines des deux arches d'un vieux pont
Les Matelles Tour de Vias
cliquez pour zoomer

Le pont dit "des Deux-Serres" enjambe le Lirou, qui est affluent (souvent à sec) du Lez

Il date probablement des environs du 12ème siècle, appelé à tort « pont romain », il s'agit en fait d'un pont médiéval se situant probablement sur un ancien itinéraire romain

Bien que vous voyons plusieurs personnes grimper sur cet ouvrage déjà fortement délabré, nous faisons le choix de continuer notre chemin et trouvons 90 mètres plus loin un gué facilement franchissable

Après être revenu à hauteur de notre pont, nous continuons notre chemin et arrivons au bout d'une centaine de mètres sur une petite route bitumée, que nous prenons par la gauche

Il s'agit de la D112, qui relie Les Matelles à Prades-le-Lez

Au bout de 30 mètres, nous traversons la route prenons un petit chemin qui grimpe à notre droite

40 mètres plus loin, nous arrivons sur un petit sentier, que nous prenons par la gauche en faisant attention car, en plus d'être un peu raide, il est assez caillouteux

Au bout de 130 mètres de (petit) effort, nous arrivons sur une crête

Un beau grand chemin s'ouvre agréablement devant nous dans un très joli bois, nous le suivons

Au bout de 850 mètres, apparaît sur notre gauche une tour en ruines

Il s'agit de la tour médiévale de Vias, à plan carré et en élévation sur un étage qui faisait-elle (semble-t-il) partie du système de défense du château de Montferrand

280 mètres plus loin, nous prenons le chemin herbeux qui est à notre gauche et qui descend entre les arbres

320 mètres plus loin, après être passé sur un petit pont qui enjambe un petit ruisseau, nous restons tout droit et ignorons donc le chemin qui est à notre gauche

Au bout de 240 mètres, nous arrivons à la croisée avec un petit sentier, nous le prenons par la droite

100 mètres plus loin, nous ignorons le petit sentier à notre droite

Au bout de 160 mètres, nous prenons la petite descente pierreuse qui est à notre gauche puis de suite à droite

Nous arrivons sur un chemin carrossable, nous le prenons par la droite

Nous longeons une vigne, puis entrons dans un très joli sous-bois

Au bout de 110 mètres, nous quittons notre piste pour prendre le petit chemin à gauche

60 mètres plus loin, nous prenons le tout petit sentier à notre gauche entre les arbres 

Attention à ne pas le rater, il y a beaucoup de végétation !
Notre petit sentier serpente très agréablement dans la végétation, un pur bonheur !
Au bout de 340 mètres, après être sorti du bois et avoir longé un champs cultivé (l'agriculteur aurait pu respecter ce chemin cadastré !), nous arrivons sur un chemin en terre assez large, nous le prenons par la droite
140 mètres plus loin, juste après être passé sur un petit gué en ciment, nous arrivons sur un chemin carrossable, que nous prenons par la gauche

Au bout de 130 mètres apparaissent les premières maisons des Matelles, nous ignorons la rue à droite (l'allée du Roucayrol) et continuons tout droit

Nous sommes sur le chemin de la Tour de Vias

130 mètres plus loin, nous arrivons à une intersection, nous prenons à gauche, nous sommes sur le chemin des Pérayrols

Nous le suivons très fidèlement en ignorant les rue de chaque côté

Au bout de 630 mètres, nous arrivons sur le chemin des Mariannettes, nous le prenons par la gauche

Nous repérons les panneaux de sens interdit qui nous indiquent que cette rue est à sens unique

180 mètres plus loin, après avoir eu une très jolie vue sur le village des Matelles historique, nous arrivons sur une rue plus large et avec de la circulation, nous la prenons par la droite

Nous sommes sur la route de Montpellier

Au bout de 120 mètres, nous arrivons sur une rue encore plus passagère, c'est l'avenue du Val de Montferrand

Nous la prenons par la droite sur 40 mètres puis nous la traversons

Nous sommes sur la place du Lirou, nous la traversons puis nous passons 40 mètres plus loin sous la porte du pont levis qui est à notre droite

Nous sommes en plein cœur du village médiéval : les rues et ruelles sont étroites et pavées, avec de jolies arches par endroit, et sont également bordées de très belles maisons en pierre

Puis, devant nous, se dresse l'église intégrée aux remparts

100 mètres après avoir passé sous la porte du pont Levis, nous passons cette fois sous le porche de l'église et nous continuons tout droit

Nous retrouvons l'Ancien Chemin du Triadou, emprunté en début de balade

Au bout de 90 mètres, nous prenons à droite, nous retrouvons également le chemin des Jasses, qui conduit au parking où est stationné notre véhicule et qui est à 110 mètres de là

En conclusion

Une bien agréable balade familiale d'un peu moins de 7.50 kilomètres très calme, très variée, et avec de très jolis points de vue, que ce soit sur N.D. des Champs, le village médiéval des Matelles comme sur "notre" Pic-saint-Loup, l'Hortus et le château de Montferrand

De plus, le pont roman sur le Lirou est vraiment très joli, quel dommage qu'il ne soit pas préservé

Attention : cette balade que nous vous proposons est le résultat de nos reconnaissances, elle n'est pas (ou partiellement) balisée...