Le massif forestier de Baillarguet à Clapiers

Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus

Livre d'histoire

Clapiers, dont le nom signifie en occitan «amas de rochers», est juché sur une éminence accessible, d’importance stratégique

A la fin du Moyen-Âge, Clapiers se présente comme un bourg fortifié et de forme arrondie, la population clapiéroise pratique dans la plaine alentours une polyculture de subsistance à base de blé, d’orge, de luzerne, de vigne et d’olivier (les deux dernières productions étant typiquement méditerranéennes) et l'élevage sur ces terres fertiles

Au cours des siècles, les différents seigneurs de Clapiers qui vont se succéder céderont progressivement leurs terres et ne garderont que leurs privilèges qui leur permettront de prélever des impôts jusque dans la nuit du 4 août 1789

Les Clapiérois rachèteront ces terres au cours du 18ème siècle, après que les remous dus à la Révolution Française soient calmés et le 19ème siècle voit l'arrivée (comme dans beaucoup de villages de notre région) du développement du vignoble

Séparateur
Le village de Clapiers

Avec ses 179 hectares et sa proximité de la capitale languedocienne, le massif forestier de Baillarguet est un véritable poumon vert pour la métropole si urbanisée de Montpellier

Un circuit a été balisé par les clubs de randonnée de Clapiers et de Montferrier-sur-Lez, avec plusieurs possibilités : un départ depuis Clapiers, un autre depuis Montferrier, l'ensemble de la boucle ou deux boucles différentes

Nous vous proposons de faire la "petite" boucle au départ de Clapiers, l'autre balade est également décrite dans ce site, voir la rubrique correspondante : le massif de Baillarguet côté Montferrier

Pour y accéder c’est facile : prendre la direction Clapiers-centre, passer devant la plaine des jeux et la médiathèque, puis (toujours tout droit) le chemin du Martinet, où se trouve le départ de la balade

Au bout de cette petite route, il y a un grand parking gratuit, appelé aussi "parking du Plan Goutier"

Nous apercevons des panneaux d’informations, nous prenons leur direction

Au bout de 300 mètres, un balisage offre plusieurs choix car il y a plusieurs itinéraires possibles, nous prenons celui qui est à notre droite

500 mètres plus loin, nous prenons à gauche, le sentier monte un peu (attention : balisage peu visible !), puis à droite à la sortie de la forêt, nous arrivons rapidement sur un plateau

Apparaît un château d’eau surmonté d’une tour de guet où un point de vue est annoncé

Le Pic-St-Loup et l’Hortus

Montpellier et le littoral

St-Vincent-de-Barbeyrargues

Devant nous la piste est bien large et nous la suivons fidèlement

Au bout de 380 mètres, nous prenons le chemin à gauche

La piste est toujours aussi belle, et parsemée de fleurs

Liondent à tige nue

Limodore avortée

Globulaire commune

Aphyllanthe de Montpellier

Iris des garrigues

Pois de senteur

450 mètres plus loin, nous ignorons la piste à droite, puis 50 mètres plus loin nous prenons à gauche en suivant le balisage

La piste plonge à nouveau dans le bois

1.100 kilomètre plus loin, le balisage invite à prendre un petit chemin à droite, nous conseillons de ne pas l'emprunter, ce petit sentier très sinueux revient sur la piste au bout de quelques mètres

De plus il n’apporte rien de spécial, donc (à notre goût bien sûr) il vaut donc mieux rester tranquillement sur la piste

A 1.200 kilomètre de là apparaît une barrière sur la gauche, nous la dépassons

Quelques mètres plus loin, le balisage invite à prendre un petit chemin à droite, mieux vaut l’éviter car il est très sinueux, étroit, escarpé et nous le rattrapons 400 mètres plus loin, après avoir franchi un petit gué

Quelques mètres après avoir franchi le gué, nous prenons le petit sentier à droite (il monte un peu sur quelques mètres) et rapidement nous retrouvons le balisage

300 mètres plus loin, nous traversons un autre chemin et prenons en face et nous arrivons sur un espace vert, une invitation à se reposer et à se désaltérer !

Nous reprenons notre marche, sur plusieurs dizaines de mètres notre sentier serpente à flanc de colline, en plus d’être (un peu !) impressionnant, la vue entre les arbres est très agréable

600 mètres après avoir quitté notre "aire de repos", nous débouchons sur le carrefour vu en début de balade, nous prenons à droite, le parking est à 300 mètres
En conclusion

Une jolie balade d'environ 6 kilomètres, dans le bois, très calme, très variée et avec (en bonus) des très beaux points de vue

Il y a beaucoup de possibilités de chemins différents, mais celui que nous vous proposons, fruit de plusieurs reconnaissances, nous semble le plus adapté (en termes de distance et de facilité) pour une agréable balade, mais également pour la famille que vous êtes sûrement !

Prudence toutefois car il y a des passages assez pierreux et il est bon d'être bien chaussé

Attention : cette balade que nous vous proposons est le résultat de nos reconnaissances, elle n'est pas (ou partiellement) balisée...