La chapelle Notre-Dame d'Aleyrac à Sauteyrargues

Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus

Livre d'histoire

On dit que c'est dans le cimetierre de la chapelle qu'est enterrée Isaure de Rogues, qui est la fille du seigneur du château du Viviourès, que l'on voit au sommet de l'Hortus

Au Moyen Âge vivaient à Saint-Martin-de-Londres trois hommes riches, amoureux d'elle. Ils se prénommaient Loup, Clair et Guiral. Ayant avoué leur passion à la dame, son père leur répondit qu'elle épouserait le plus glorieux, tous les trois partirent en croisade au royaume de Jérusalem

Quelques années plus tard, tous les trois revinrent couverts de gloire, mais inutilement, car la dame, alanguie d'attendre, était morte pendant leur absence

Fous de chagrin, ils décidèrent d'un commun accord de vivre en ermites et montèrent chacun sur l'un des trois monts formant un triangle autour du village

Chaque année pour la Saint Jean, date anniversaire de leur belle, ils allumaient un grand feu que l'on voyait de la plaine et qui signalaient leur présence

Il n'en eut plus que deux brasiers, puis un seul, puis aucun, les trois ermites étaient morts

En hommage à leur courage, on appela les monts par leurs noms : celui sur lequel vivait Guiral s'est appelé Saint-Guiral, il est situé près du Mont Aigoual, celui sur lequel vivait Clair, est devenu le Mont Saint-Clair et celui sur lequel vivait Loup est devenu le pic Saint-Loup...
Séparateur
Chapelle Aleyrac Lancyre Sauteyrargues

La chapelle d'Aleyrac, dont la nef est dirigée vers le pic Saint-Loup, est nichée au milieu des vignobles du Château de Lancyre

Construite aux 11ème et 12ème siècle sur les ruines d’une ancienne villa gallo-romane, elle a été détruite en 1880

Inscrite au titre des monuments historiques depuis le 5 décembre 1984, elle a été restaurée en 2005 par une association locale « Les amis de La Chapelle Notre Dame d'Aleyrac »

Elle est également le berceau de cette bien jolie légende, racontée ci-dessus !

Le château de Lancyre a imaginé un sentier de découverte œnologique, nous allons également nous en inspirer...

Pour y accéder, direction le hameau de Lancyre, au nord de St-Mathieu-de-Tréviers : au grand rond-point à sa sortie nord, prendre la direction de Quissac (D.17) puis tourner à droite au panneau "château de Lancyre" (à environ 1.5 km après le rond-point du Mas de Boisset)

Dans le hameau, le stationnement est facile, on peut également utiliser la cour du château de Lancyre, notre point de départ

Nous nous dirigeons vers le fond de la cour du château de Lancyre, nous sommes sur un belvédère d'où la vue sur la campagne environnante est agréable

Nous repérons un panneau qui nous explique ...

Nous suivons les instructions "Lancyre en liberté" et poursuivons l'itinéraire proposé

Nous passons devant la glacière, une petite maison en pierres construite à même la terre et qui permettait aux travailleurs de la terre de venir y chercher un peu de fraîcheur

Après avoir traversé une olivette parsemée de panneaux nommant les flore locale, nous arrivons au bout de 300 mètres sur une petite route goudronnée

Nous la traversons et empruntant le chemin herbeux qui est juste en face

Il nous emmène jusqu'au vieux puits communal qui est à une quarantaine de mètres de là, eh oui il n'y avait pas l'eau courante dans les maisons à l'époque

Nous faisons demi-tour et retrouvons notre petite route

Nous prenons cette petite route par la droite, elle descend légèrement 

Nous passons devant deux autres puits

Au bout de 600 mètres, nous arrivons sur une autre petite route, nous la prenons par la gauche

Attention : nous rencontrons un peu de circulation, mais vu l'état et l'étroitesse de la chaussée, le peu de véhicules rencontrés roulaient doucement

940 mètres plus loin, nous voyons sur la gauche un panneau indiquant une chapelle, nous l'ignorons et continuons tout droit

Nous saluons César (c'est vraiment son nom) au passage

Au bout de 340 mètres, nous entrons dans le hameau de Lascours, que nous traversons

Nous continuons notre route, qui entre dans un bois, nous la suivons fidèlement, malgré la présence d'un balisage nous invitant à prendre un petit chemin à notre droite

Au bout de 850 mètres, nous arrivons sur une route, nous la prenons par la gauche

Attention là également à la circulation, cette fois plus rapide !

110 mètres plus loin, juste après être passés sur un pont, nous prenons le petit chemin herbeux qui est à notre gauche

Nous longeons le ruisseau du Brestalou, la végétation est très luxuriante

Au bout de 650 mètres, nous croisons un autre chemin, nous prenons à droite

Tout en ayant le Pic-Saint-Loup devant nous, nous suivons le ruisseau par la droite

620 mètres plus loin, nous arrivons sur un autre chemin, qui est plus large, nous le prenons par la droite

Au bout de 280 mètres, juste avant la rangée d'oliviers qui est devant nous, nous prenons le chemin herbeux à notre gauche et nous les longeons par la gauche

C'est une vigne qui borde notre chemin de l'autre côté

320 mètres plus loin, notre chemin se divise en deux : à droite il rentre dans un petit bois et à gauche il longe notre vigne, puis ils se rejoignent un peu plus loin

Nous optons pour celui de gauche, nous aimons les vues dégagées sur la campagne !

400 mètres plus loin, notre chemin se divise en deux, nous prenons celui de droite

Devant nous apparaît Notre-Dame d'Aleyrac, magnifique petite chapelle romane du XIIème siècle située au milieu des vignes et sereinement ombragée par des platanes centenaires

150 mètres plus loin, nous arrivons à la chapelle et profitons longuement de la sérénité du lieu

Après avoir contourné la chapelle par la gauche, nous prenons par la droite la petite route goudronnée que nous venions de traverser pour rejoindre la chapelle

Nous ne suivons donc pas le panneau indicateur en bois "Tour des vignes" 

Au bout de 150 mètres, nous repérons un panneau indicateur qui nous invite à prendre à droite, où il y a un panneau explicatif sur la légende des 3 ermites

Nous faisons ensuite demi-tour pour reprendre notre petite route par la gauche

300 mètres plus loin, toujours en suivant les panneaux "Lancyre en liberté", nous prenons le chemin à droite

Nous repérons un panneau explicatif sur les différents cépages

Au bout de 240 mètres, nous prenons le chemin qui monte légèrement sur la gauche

Attention : le panneau "Lancyre en liberté" est caché par la végétation

60 mètres plus loin, nous arrivons sur une charbonnière

Un panneau nous explique le charbon de bois en garrigue, c'est très intéressant

Nous continuons notre chemin et bénéficions de vues magnifiques sur la campagne environnante

Notre cheminement sous les arbres est très agréable

Au bout de 220 mètres, nous arrivons sur un chemin plus large, nous le prenons par la gauche, toujours en suivant les panneaux "Lancyre en liberté"

230 mètres plus loin, deux panneaux nous expliquent les formations géologiques de la région, du Pic-Saint-Loup, etc...

Là également très intéressant et très clair

130 mètres plus loin, toujours en suivant les panneaux "Lancyre en liberté", nous prenons à gauche

Nous repérons des panneaux explicatifs sur les chauves-souris

Au bout de 250 mètres, nous quittons notre piste (panneau "Lancyre en liberté") pour entrer dans un très joli petit sous-bois 

80 mètres plus loin, nous retrouvons notre chemin initial, que nous prenons par la droite

Nous repérons un nouveau panneau explicatif, il traite de la garrigue

30 mètres plus loin, nous prenons à droite le petit pont en planches et nous traversons la vigne

Nous repérons des panneaux explicatifs qui traitent de la faune et de la flore locales

320 mètres après notre petit pont de planches, et toujours en suivant les panneaux "Lancyre en liberté", nous franchissons une passerelle en bois

Puis juste après, nous prenons à droite un nouveau petit pont en planches

Nous sommes sur un très joli petit chemin, que nous suivons fidèlement

Au bout de 280 mètres, nous arrivons sur une petite route goudronnée, que nous prenons par la droite

230 mètres plus loin, nous arrivons sur une autre petite route goudronnée, que nous prenons également par la droite

Nous reconnaissons notre parcours de début de balade

150 mètres plus loin, nous prenons à gauche à la fourche

Au bout de 100 mètres, nous rejoignons le parking du château de Lancyre, là où est stationné notre véhicule (ou le lieu où il est stationné dans le hameau)

Comme toujours, nous sommes sensibles à notre environnement :

Laitue des vignes

Mauve à feuilles de chanvre

Vergerette annuelle

Une nouvelle reconnaissance au printemps, l'occasion de faire des nouvelles photos de la flore et des paysages :

Aphyllante de Montpellier

Véronique douteuse

Un joli papillon : zygène de la filipendule

Depuis la cour du château

Le Pic-St-Loup et l'Hortus

Arrivée sur la chapelle

La chapelle et son cloître

En conclusion

Une très agréable balade d'environ 7.80 kilomètres en pleine campagne, très verdoyante et très calme, de plus sans aucune difficulté technique particulière, le plus difficile étant de devoir rentrer à un moment ou à un autre !

Nous vous conseillons de faire (comme nous !) une pause vers la chapelle, ce lieu est très serein...

Mille mercis aux équipes du château de Lancyre, qui ont concocté un très bel itinéraire bien fléché et parsemé de panneaux thématiques sur l'histoire du domaine et de l'appellation Pic-Saint-Loup ainsi que de la richesse de notre environnement culturel et géologique

Attention : cette balade que nous vous proposons est le résultat de nos reconnaissances, elle n'est pas balisée...