Le château de Montlaur à Montaud

Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus

Château de Montlaur Montaud
Les vestiges du château de Montlaur dominent, à une quinzaine de kilomètres au nord de Montpellier, le petit village de Montaud et les garrigues de la plaine languedocienne
Construite au XIème siècle, cette forteresse érigée sur une position stratégique est le berceau de la famille de Montlaur depuis plus de 1.000 ans, elle est en effet aujourd’hui la propriété d’Hervé de Villardi de Montlaur
Notre balade nous amène en pleine campagne, avant de gravir les hauteurs menant au château...
En contrebas du château se trouve un tout petit hameau de quelques maisons bâties autour d'une grande place où il est très aisé de stationner son véhicule, ce sera le départ de notre balade
Nous montons une centaine de mètres en direction du château et nous prenons un petit chemin gravillonné qui démarre à droite entre deux maisons, juste avant une grosse tour carrée en pierres
160 mètres plus loin, le chemin se sépare en deux, nous prenons à droite (là où il y a les grosses pierres) et nous le continuons en ignorant les autres sentiers
Notre chemin descend légèrement
560 mètres plus loin, nous arrivons sur une petite route bitumée, nous la prenons par la droite
350 mètres plus loin, nous arrivons à un croisement avec une autre route, nous la prenons par la gauche
Attention : nous sommes sur une route ouverte à la circulation (mais peu de véhicules)

Nous ignorons les petites routes et les chemins qui démarrent de part et d'autre

La masse du château émerge au-dessus des arbres

940 mètres plus loin, nous prenons la petite route gravillonnée à gauche et nous suivons bien fidèlement notre nouvelle voie

Nous avons quitté la route ouverte à la circulation

1.070 mètres plus loin, nous croisons une autre petite route gravillonnée, nous la prenons par la gauche

130 mètres plus loin, nous prenons de nouveau à gauche
Nous perdons notre confortable revêtement de chaussée !

140 mètres plus loin, nous suivons notre chemin qui vire sur la droite

300 mètres plus loin, nous suivons toujours notre chemin, qui vire sur la gauche

680 mètres plus loin, une très jolie maisonnette surgit de la forêt

L'occasion d'un arrêt pour une collation bien agréable !

200 mètres plus loin, nous restons sur notre petite route, qui vire à gauche

Nous continuons sans nous soucier des chemins de part et d'autre

700 mètres plus loin, alors que notre petite route monte légèrement, nous prenons le chemin de vignes à droite et nous le suivons sur 170 mètres

Si nous restons tout droit, nous retrouvons notre petite route de début de balade

Nous arrivons alors à une barrière métallique, que nous franchissons 
Attention, ça monte (nous passons de 85 à 125 mètres d'altitude en 300 mètres) et c'est assez caillouteux : il est indispensable d'être très bien chaussé
Château de Montlaur Montaud
cliquez pour zoomer

Au bout de 300 mètres (donc !), nous arrivons sur la crête, où il y a des très beaux points de vue sur la campagne environnante

Nous prenons par la gauche le chemin qui est sur son sommet
400 mètres plus loin, nous arrivons en vue d'un mur d'enceinte du château, nous le contournons par la droite
120 mètres plus loin, nous continuons tout droit (nous ne franchissons pas la brèche dans le mur sur notre droite) puis 30 mètres plus loin, nous prenons à gauche pour entrer dans le parc du château qui est sur notre droite
Il s'agit d'une propriété privée et, de plus, il y a des risques de pierres signalés, on ne peut donc pas inciter à y pénétrer, mais les points de vue (quand on fait le tour des ruines et du parc, soit environ 250 mètres) sont si beaux...
Ce château est le berceau de la famille de Montlaur, dont le plus ancien membre a été le baron Bernard de Montlaur, qui y vivait en 1015
Cette forteresse féodale a été édifiée sur une position stratégique, à la croisée d'un axe Nord-Sud, de la mer aux Cévennes, et d'un axe Est-Ouest, de la plaine de Nîmes à celle de Saint-Martin-de-Londres
La famille de Montlaur a compté plusieurs personnages illustres, en particulier dans la religion catholique
Assiégé par les protestants en 1572 et en 1622, pris par le duc de Rohan qui fit massacrer la garnison catholique, les fortifications seront démolies et le château démantelé
Le site est protégé depuis 1942 par son inscription aux monuments historiques, des travaux de débroussaillage et de consolidation entrepris par des bénévoles ont freiné sa dégradation
Depuis cette époque, le château n’a pas cessé d’appartenir a la même famille

Des beaux points de vue là également, en particulier le Puech des Mourgues à Saint-Bauzille-de-Montmel, une balade également décrite dans ce site

Nous ressortons par le même endroit que là où nous sommes entrés

Nous prenons à gauche pour longer le mur d'enceinte et redescendre au hameau où nous franchisons une nouvelle barrière à 200 mètres de là
Nous retrouvons notre grosse tour carrée, puis notre véhicule 150 mètres plus loin
En conclusion

Une bien agréable balade familiale variée de 6.70 kilomètres très facile à faire car en grande partie plate (sauf les 300 mètres de montée à la crête) et sur des chemins bitumés ou carrossables

De plus, l'environnement est très calme, très bucolique car on chemine au milieu des vignes, tout en étant proche de la grande ville... et on a en bonus de très beaux points de vue (et un magnifique château !)

Attention : cette balade que nous vous proposons est le résultat de nos reconnaissances, elle n'est pas (ou partiellement) balisée...